Aurélie Dupont
Aurélie Dupont, Vétérinaire Tous ses articles

La gestation de la chienne

maman Golden

Que faut-il savoir sur la gestation de la chienne ?

Votre chienne attend des chiots ? En voilà une bonne nouvelle. Elle n’est pas malade et n’a pas besoin de soins particuliers. En revanche, il y a quelques points sur lesquels vous devez être vigilant : son alimentation, la préparation du lieu de naissance…

Le diagnostic de gestation de la chienne

Si vous voulez être sûr que votre chienne attend des chiots, vous pouvez faire pratiquer une échographie ou une radiographie chez votre vétérinaire. L’échographie peut être réalisée précocement chez la chienne, à partir du 21ème jour après l’accouplement. Répétée quelques jours plus tard, elle permet de s’assurer de la viabilité des chiots : on peut voir les battements du cœur à partir du 24ème jour. La radiographie permet, à partir du 45ème jour, d’estimer le nombre de chiots et leur positionnement. C’est souvent en regardant la radio que le vétérinaire peut vous conseiller de planifier une césarienne, en particulier si les chiots sont très gros par rapport au bassin de leur mère.

La prise de poids de la chienne

La prise de poids est assez tardive chez la chienne qui attend des chiots : 2 semaines avant la naissance, les chiots ne pèsent encore que 20% de leur poids de naissance ! Pesez régulièrement votre chienne au cours de sa grossesse et veillez à ce que la prise de poids ne dépasse pas 25 à 30 % du poids de forme à la saillie. Par exemple, une chienne de 20 kg pourra peser de 25 à 26 kg en fin de gestation.

L’alimentation de la chienne gestante

La gestation de la chienne dure environ 9 semaines. Pendant les 6 premières semaines, ses besoins nutritionnels sont assez peu modifiés : donnez-lui son aliment habituel, sans en changer les quantités. A partir de la 6ème semaine, augmentez la ration de 10 % par semaine en effectuant une transition alimentaire vers un aliment plus concentré en énergie : aliment complet spécifiquement formulé pour la gestation (ou pour la croissance, les besoins nutritionnels des chiots étant identiques). Il est alors inutile de supplémenter en quoi que ce soit, et surtout pas en calcium.
Si votre chienne est de race de grande taille, votre vétérinaire vous conseillera peut-être de changer d’aliment un peu plus tôt.
A la fin de la grossesse, les chiots prennent beaucoup de place dans le ventre de la chienne et sa capacité d’ingestion devient limitée. Proposez donc à la chienne plusieurs petits repas pour qu’elle ingère une quantité suffisante de nourriture pendant la journée.

La date de la naissance

La durée de gestation théorique est de 63 jours après l’ovulation (entre 61 et 65 jours). Mais, compte tenu de la très lente maturation possible des ovocytes en ovules et de la longue durée de survie possible des spermatozoïdes dans les voies génitales de la femelle, la durée apparente de gestation (c’est-à-dire l’intervalle accouplement-mise bas) est comprise entre 57 et 72 jours. La gestation est plus longue chez les chiennes de grande race, plus courte chez les chiennes de petit format. Plus la taille de la portée est importante, plus la durée de gestation est courte.   Chez la chienne, la chute de la température rectale est un bon repère de l’imminence de la naissance. Effectuez des relevés matin et soir de la température (température normale prise au repos : 38°5 le matin, 39° maximum le soir). Une baisse de la température rectale de 1°C par rapport à la moyenne établie lors des relevés précédents indique une naissance dans les 8 à 24 heures. Votre vétérinaire peut également vous aider à prévoir l’imminence de la naissance grâce à un dosage hormonal : le taux de progestérone dans le sang diminue brusquement 12 à 40 heures avant la sortie du premier chiot.

La préparation du lieu de la naissance

Installez une caisse de mise-bas adaptée à la taille de la chienne dans un endroit calme, facile à nettoyer et à chauffer. Si vous en avez le temps, préparez le lieu de la naissance quelques jours avant la date prévue du terme afin que la chienne ait le temps de s’y familiariser.

La consultation prénatale

Il est conseillé de consulter votre vétérinaire une semaine avant le terme de la grossesse de votre chienne, surtout pour les races brachycéphales (à face courte, type bouledogue, carlin…) dont la mise-bas est souvent difficile. Mieux vaut quelquefois prévoir une césarienne pour que tout se passe au mieux. Visionnez notre vidéo sur la mise en bas de la chienne.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien


Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chiot