Du calcium pour le chiot

chiot qui mange

Quel est le rôle du calcium? Faut-il ajouter du calcium dans l’alimentation du chiot ?

Le calcium est un élément indispensable à l’organisme de votre chiot : il est essentiel dans la construction du squelette, la coagulation sanguine et le fonctionnement du système nerveux.

Apporté par l’alimentation, il est absorbé au niveau de l’intestin et se retrouve dans le sang avant d’être stocké, essentiellement dans les os. Le calcium qui n’est pas absorbé au niveau intestinal est éliminé dans les urines et les selles du chiot.

Le calcium, un élément indispensable au chiot

Le calcium est un élément indispensable à l’organisme de votre chiot : il est essentiel dans la construction du squelette, la coagulation sanguine et le fonctionnement du système nerveux. Apporté par l’alimentation, il est absorbé au niveau de l’intestin et se retrouve dans le sang avant d’être stocké, essentiellement dans les os. Le calcium qui n’est pas absorbé au niveau intestinal est éliminé dans les urines et les selles.

La régulation du taux de calcium

Il est essentiel que le taux de calcium dans l’organisme du chiot reste à peu près constant. Cette régulation est assurée par deux hormones : - la calcitonine intervient si le taux de calcium dans le sang augmente, en maintenant la fixation du calcium au niveau du squelette, mais en accélérant son élimination au niveau du rein, et en freinant son absorption au niveau intestinal. - inversement, si le taux de calcium dans le sang diminue, la parathormone autorise son relargage à partir des os, limite son élimination au niveau du rein et augmente son absorption au niveau de l’intestin.

Une alimentation équilibrée en calcium pour mon chiot

Si l’alimentation du chiot est trop pauvre en calcium, l’organisme puise le calcium dont il a besoin directement dans le squelette, entraînant une déminéralisation de l’os à plus ou moins long terme avec les conséquences dramatiques que l’on peut imaginer sur un chiot en croissance. Un excès de calcium dans l’alimentation est tout aussi néfaste : la surcalcification fragilise les tissus osseux et cartilagineux. Dans les deux cas, le chiot présente des douleurs osseuses et des difficultés à se déplacer.

Une supplémentation en calcium pas toujours utile

Si votre chiot reçoit une alimentation industrielle de très bonne qualité, adaptée à sa race, à son âge et à son poids, il est inutile de rajouter un supplément de calcium dans sa ration, sous peine de provoquer des troubles osseux souvent irréversibles. En revanche, si vous nourrissez votre chiot avec une ration ménagère (faite à la maison), une supplémentation est sûrement nécessaire, surtout s’il s’agit d’une race de grande taille. N’hésitez pas à demander conseil à votre vétérinaire.

Recevez nos conseils personnaliséspour prendre soin de votre chien


Vous aimerez aussi ces articles voir tous les conseils pour mon chiot